Le Nærøyfjord

Voir la galerie photos

Jour 7, Balade en kayak sur le Nærøyfjord

10 Juillet 2015

9h du matin, c’est le drame, le réveil n’a pas sonné et c’est l’heure à laquelle on devait décoller de Bergen ! Réveil dans le stress et la panique, on se dépêche de tout ranger, c’est à peine si on prend le temps de petit-déjeuner. Pourquoi ce stress me direz-vous ? Et bien, il s’agit d’une des seules journées où on a un impératif horaire : on a loué des kayaks pour l’après-midi à Gudvangen pour découvrir le Nærøyfjord , un des plus beaux fjords de la région du Sognefjord. Bienvenue dans la Norvège des Fjords, avec ces paysages sauvages, ces hautes montagnes et ces fjords profonds ! Le Sognefjord, avec ses 204 kilomètres de long, traverse la Norvège des Fjords d’Ouest en Est. Le Nærøyfjord est l’un de ses nombreux affluents, avec la particularité d’être classé au patrimoine mondial de l’UNESCO du fait de ses paysages spectaculaires caractéristiques de la géographie des fjords.

Le Nærøyfjord

Vue depuis Stalheim

Entre Bergen et Voss, la route n’est qu’une succession de tunnels peu intéressants. Puis, à partir de Voss, celle-ci se dégage et on longe des fjords et des lacs entourés de hautes montagnes verdoyantes. Le soleil est au rendez-vous et illumine le paysage.

Après deux heures de route, on marque un détour vers l’hôtel de Stalheim , en quittant la route E16, évitant ainsi les tunnels, et en empruntant l’ancienne route de Stalheim (la Stalheimskleiva). Cette petite route grimpe dans la montagne et l’hôtel offre une magnifique vue sur la vallée Nærøydal. Il ne faut pas hésiter à traverser le hall pour accéder à la plateforme panoramique de l’autre côté de l’établissement. Les bus touristiques marquent tous un passage à l’hôtel Stalheim, mais, avec un peu de chance, il est possible de passer entre deux groupes. Après une courte pause, on continue direction Gudvangen où nous devons y être pour 13h. La descente de Stalheim est très raide, avec des pentes à 20%, ponctuée de nombreuses épingles et il faut prendre garde dans les virages aux bus qui eux prennent les deux voies pour tourner.

On arrive à Gudvangen, un petit port d’embarquement à l’extrémité du Nærøyfjord, pile à l’heure. La base Nordic Venture  , chez qui nous avons loué les kayaks, est située de l’autre côté du pont, derrière la station essence. Après un accueil chaleureux, un équipement complet nous est fourni (combinaison et bottes en néoprène, veste kway, gilet de sauvetage, sac étanche, boitier étanche pour les appareils photo). Nous avons l’après-midi pour naviguer sur le Nærøyfjord, en kayak double. Il faut éviter de naviguer en plein milieu du fjord pour ne pas être dans le sillon des ferries qui relient Gudvangen aux autres ports du fjord. On nous recommande également de longer la rive Est, qui offre de plus jolis panoramas que la rive Ouest.

Il fait un temps magnifique, un beau soleil, pas de vent et peu de nuages, le temps idéal pour pagayer ! Nos deux kayaks filent sur l’eau (probablement de manière moins harmonieuse que ce que je m’imagine). On se dirige vers une petite plage, qu’on atteint en 30 minutes, pour pique-niquer. Faire du kayak n’est en définitive pas compliqué : ils sont équipés de gouvernail, ce qui permet de bien guider l’embarcation, il est très rare qu’ils se retournent et il suffit d’une bonne prise de la pagaie et d’une bonne technique pour avancer sans trop forcer sur les bras.

Nærøyfjord vers GudvangenNærøyfjord
Kayak sur le Nærøyfjord
Eglise de BakkaVillage de Bakka (en fond)

Après une pause, on repart, avec l’envie d’aller aussi loin que possible. Sur la rive Ouest se dresse le petit village de Bakka abritant une église en bois blanc. Le Nærøyfjord est vraiment majestueux, encadré par de hautes montagnes abruptes aux parois cristallines où s’écoulent d’innombrables cascades terminant leur course sur des pentes plus douces, entre grandes étendues d’herbe, forêts de conifères ou plages de galets, tandis que le soleil accentue la couleur turquoise de l’eau, chargée de sédiments glaciaires. Le Nærøyfjord est le fjord le plus étroit de Norvège, pas plus de 250 mètres par endroits avec des montagnes culminants à 1800 mètres.

Découvrir le fjord par le biais du kayak a vraiment quelque chose d’unique et de magique. Il s’agit d’un des rares fjords de Norvège à être peu touchés par l’activité humaine. Seule la présence des bateaux, des moutons affrontant les pentes abruptes ou les fermes perchées ajoutent un aspect culturel à ce décor sauvage. Pour découvrir le fjord, la navigation reste l’idéal, en kayak pour une demi-journée voir plusieurs journées avec Nordic Ventures, en croisière, ou à pieds, en empruntant des chemins grimpant au dessus du village de Bakka.

Puis, notre balade s’arrêtera dans la courbure du fjord, sur une petite plage où nous marquerons une pause pour prendre des photos et se détendre au soleil. Le retour se fait sans arrêt et s’avère plus fatiguant, peut être à cause d’un courant plus fort. Il est 17h30 lorsque nous rendons le matériel à Nordic Ventures . Cela aura été une expérience incroyable. Certes, nous n’avons parcouru qu’une infime partie du Nærøyfjord mais cela permet de le découvrir à son rythme, dans le silence du kayak qui file sur l’eau et des pagaies qui soulèvent des gerbes d’eau.

Nærøyfjord au-delà de Bakka Kayak sur le Nærøyfjord

La journée continue par la visite du village d’Undredal , un petit hameau connu pour sa production de fromage de chèvre, situé en bordure du fjord Aurlandsfjord. Jusqu’en 1988, Undredal était uniquement accessible en bateau ; les tunnels de la route E16 reliant Gudvangen à Flåm permirent de désenclaver le hameau par la route 601.

Le cadre est vraiment sublime : une petite église datant de 1147 surplombe les quelques maisons en bois colorés et une rivière à l’eau turquoise s’écoule à travers le village. Près du rivage, on trouve quelques hébergements touristiques, un camping et un café faisant également office d’épicerie où l’on peut acheter du fromage. Un embarcadère permet également de grimper dans les ferries qui passent et des pontons où sont amarrés des barques s’enfoncent dans l’eau calme du fjord. Les hautes parois verticales des montagnes, cachant les rayons du soleil, plongent déjà le hameau dans une obscurité partielle.

L’isolement d’Undredal a contribué à la conservation d’une production de fromage de chèvre traditionnelle à base de lait cru. Ainsi, on trouve deux types de formages : un fromage de chèvre blanc et frais et un formage de chèvre brun caramélisé (souvent désigné geitost).

UndredalAurlandsfjord à Undredal
Rivière d'Undredal

Le fromage blanc se rapproche plus de nos standards, réalisé à partir de lait cru caillé, il peut être salé (plus dur dans ce cas) ou nature et « frais » (et se compose dans ce cas avec un dessert sucré). Le fromage brun est quant à lui très particulier, fort en bouche avec une touche sucrée, produit à partir du petit lait vidé du lait caillé. On préférera repartir avec un morceau de chèvre blanc salé, pour rester classique. Petite pause au café pour un goûter sucré-salé selon les goûts : pancake au formage de chèvre blanc, wafle à la framboise ou gâteau et glace. Une réunion de famille a pris possession du café et un concert se prépare, ce qui rend le lieu très vivant et convivial.

La journée se termine et il est temps de rejoindre notre hébergement à Aurland. La région est très touristique en été et les hébergements sont souvent pris d’assaut. Nous avons donc choisi Skahjemgard  , qui correspond à un appartement deux pièces situé dans un ancien corps de ferme, avec d’autres appartements attenants. Soirée conviviale entre nous, après un apéro au soleil sur la terrasse.

A propos de AuBoutDeLaRoute

Sophie, blogueuse voyage depuis 2013. Aime écrire et partager ses expériences, ses rencontres et ses coups de cœur. Privilégie les voyages nature et découverte, mêlant randonnée et autres sports outdoor, patrimoine et visite culturelle. Passionnée d'histoire et d'archéologie et accro aux pays nordiques et celtiques.
Avec mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Donnez nous votre avis :

  • WordPress
  • Facebook
  • Google Plus

5 réactions à Le Nærøyfjord

  1. ItineraMagica a écrit:

    Superbe ! Splendeur et harmonie…

  2. Pingback:La sélection du mardi #39 - Le Blog Expedia

  3. Anne a écrit:

    Bonjour! Tout d’abord, merci pour ce descriptif!! Je serai à Gudvangen dans 2 semaines, et j’envisage comme vous de louer un kayak double et naviguer de manière autonome. Cependant, impossible de trouver cette option sur Nordic Ventures. Avez vous pris un guide ? Est-ce obligatoire ?
    Merci par avance :)

Laissez-nous un commentaire