Parc National des Cairngorms

Voir la galerie photos

Jour 4, Parc National des Cairngorms

17 Septembre 2012

Petit déjeuner sucré succulent ce matin au Hermitage Guesthouse . Des pancakes avec de la confiture maison, ça change du repas salé traditionnel très riche… La salle où les repas sont servis est très coquette (nappes et napperons, chaises cosy etc.) mais surtout elle dispose d’une vue magnifique sur les Cairngorms, le massif montagneux séparant le nord du centre de l’Écosse, très prisé par les écossais et les touristes locaux pour les nombreuses activités de plein air qu’il offre. Principalement attrayant pour ses paysages sauvages et montagneux, cette région annonce également les prémices de la célèbre vallée de la Spey, connue pour ses distilleries de whisky.

Vue sur les Cairngorms du loch Morlich

La région dispose en effet de nombreux atouts touristiques concentrés dans le parc national des Cairngorms, crée en 2004 et s’étendant entre Braemar et la vallée de la Spey : randonnée, cyclisme, golf, pêche, sports d’hiver…

Dans tous voyage il faut faire des choix et cette étape-là, à Kingussie, fut notamment celle pour laquelle plusieurs possibilités se présentaient. Au final, la célèbre vallée des whisky du Speyside ne faisant pas partie du circuit, car elle aurait dévié le trajet trop à l’Est, l’objectif de ce matin-là était quand même de visiter, ou du moins d’approcher, la distillerie de Kingussie, dont le site semblait très joli. Référencée sur un site très complet répertoriant les distilleries en Écosse, il paraissait au départ facile de la trouver, mais ce fut un total échec car aucun panneau ne l’indiquait et nous n’avions pas pris assez d’informations.

Sur la route B970 y menant probablement, se trouvent toutefois les très jolies ruines de Ruthven Barracks , une ancienne caserne du 18siècle, dressée sur un monticule et dominant la rivière Spey. Il s’agit de la plus petite mais de la mieux préservée des quatre casernes d’infanterie construites après la révolte jacobite en 1719. Elle fut abandonnée après un incendie lors de la seconde révolte jacobite de 1746.

Vers la distillerie de Kingussie

Ruthven Barracks

Rive Ouest du loch Eilein

Rive Est du loch Eilein

Après un court arrêt à Ruthven Barracks, direction les Cairngorms, pour y passer la matinée. La zone du parc national des Cairngorms située à l’Est d’Aviemore est sans aucun doute la plus visitée. La route B970, point d’accès au Mont Cairn Gorm , traverse une des plus grandes zones forestière de Grande-Bretagne, la forêt Rothiemurchus. Comprenant des pins vieux de plus de 300 ans, elle regroupe une importante diversité de faune et de flore.

Le Rothiemurchus Centre à Inverdruie fournit des informations sur la régions et une carte des randonnées possibles (de 1h à 5h de marche) autour des lochs, dont celle du loch Eilein . Juste après, une bifurcation sur la droite mène au départ des randonnées autour du lochan Mor et du loch Eilein ; l’accès au parking est payant et gardé par un ranger.

Le tour du loch Eilein , qui signifie Lake of the Island, se fait aisément en 1h30. Prés du parking se trouve le visitor centre, dans lequel a été installé une galerie photo du loch. La ballade conduit les visiteurs dans les sous-bois de pins de la forêt de Rothiemurchus, bordant le lac. Les reflets des arbres sur l’eau sombre du lac sont magnifiques et se déforment au grès des vagues.

Près de la rive Ouest, se trouve cette petite île qui a donné son nom au loch et sur laquelle repose les ruines d’un château très photogénique. Construit au 13siècle, il ne reste aujourd’hui que des ruines de la maison défensive et de la tour. L’île est également plus petite qu’à l’époque : en 1770, une écluse a été crée pour permettre de transporter des fagots de bois sur l’eau, ce qui a fait monter le niveau de l’eau et a fait disparaître le chemin reliant l’île à le terre. Ce site naturellement défensif a pleinement joué son rôle plusieurs fois. Suite à la bataille de Cromdale en 1690, les troupes Jacobite attaquèrent le château mais elles finirent par être chassées. Plus récemment, les ruines du château servirent de refuges aux balbuzards qui y établirent leurs nids.

Passé le loch Gamhna sur la droite, le chemin longe la rive Sud du loch an Eilein et emprunte la Thieves’ Road. Pendant des centaines d’années, des voleurs de bétail empruntaient cette route comme voie d’accès à Strathspey. Les éleveurs locaux, pour épargner leurs troupeaux, attachaient quelques vaches à un arbre derrière le loch Gamhna en guise de cadeau pour les voleurs. Sur la rive Est, de jolis points de vue sur les Cairngorms peuvent être observés des petites clairières bordant ce côté du loch.

Chateau du loch Eilein

Vue sur les Cairngorms du loch Eilein

J4-Cairngorms

Après cette plaisante promenade, direction le Mont Cairn Gorm , pour prendre un peu de hauteur. La route B970 traverse la forêt, longe le loch Morlich  puis serpente et s’élève sur les pentes de la montagne. La route devient alors plus rocailleuse et les arbres se raréfient, permettant ainsi d’admirer la vue sur les environs. Le parking du funiculaire marque la fin de la route. À cette hauteur, le vent souffle fort et la température est très fraîche ! De là, il est possible de monter au sommet du Cairn Gorm (1245 m) par le funiculaire ou, l’été, d’effectuer la montée à pieds par un chemin de randonnée traversant les pistes de ski. Le massif, qui s’élève en grande partie au dessus des 1000 m, s’appelait autrefois Monadh Ruadh, montagnes rouges, pour le distinguer de l’autre chaîne de montagnes grises, Monadh Liath, située au Nord-Ouest de la vallée de la Spey.

Sur le retour, petit arrêt au loch Morlich , au pied de la montagne. Ce grand loch, bordé d’une plage de sable est principalement apprécié pour la pratique de sports nautiques. Avec son camping juste à côté, les adeptes de planches à voiles sont ravis. Il a toutefois moins de charme que le loch Eilein, mais peut-être est-ce la pluie soudaine qui donna cette impression. La vue sur les Cairngorms ne pourra être admirée que quelques minutes avant qu’une averse amène des nuages bas. Une petite gargote sur la plage sert à l’étage de café snack tandis que le rez-de-chaussée fait office de centre de location de matériel nautique. À l’abri dans le café, une soupe et un thé permettent de se réchauffer et de reprendre des forces, puis, profitant d’une accalmie, il est temps de reprendre la route en direction du loch Ness et d’Inverness pour la suite de la journée.

Randonnee sur le Cairngorm Plage du loch Morlich

A propos de AuBoutDeLaRoute

Sophie, blogueuse voyage depuis 2013. Aime écrire et partager ses expériences, ses rencontres et ses coups de cœur. Privilégie les voyages nature et découverte, mêlant randonnée et autres sports outdoor, patrimoine et visite culturelle. Passionnée d'histoire et d'archéologie et accro aux pays nordiques et celtiques.
Avec mots-clefs , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Donnez nous votre avis :

  • WordPress
  • Facebook
  • Google Plus

Laissez-nous un commentaire