Le Hurling

LE sport gaélique irlandais de référence

8 et 9 Septembre 2012

      Découverte du Hurling

Market Cross in Kilkenny

James Street in Kilkenny

Découvert par hasard lors de la visite de la ville de Kilkenny, le Hurling est le sport gaélique le plus populaire en Irlande. L’équipe de Hurling de Kilkenny, The Cats est réputée dans le pays et compte de nombreux supporters. Il n’est pas donc pas étonnant qu’en période de compétition la ville toute entière soit en effervescence et supporte son équipe en décorant les rues et en endossant les couleurs jaune et noir de Kilkenny.

La période de notre voyage tombait à pic puisque justement, la finale du championnat d’Irlande de Hurling devait avoir lieu le dimanche qui suivait, le 9 Septembre à Croke Park à Dublin. Et une fois n’est pas coutume, l’équipe de Kilkenny était finaliste, opposée à sa rivale la ville de Galway. Malheureusement, il ne sera pas possible de voir le match, et ce n’est pas sans avoir cherché dans plusieurs pubs de la ville de Killarney.

      Principe du jeu

Le Hurling est un sport purement Irlandais et le plus vieux jeu sur terrain d’Europe, probablement d’origine celte. Il oppose deux équipes de 15 joueurs, avec un gardien de but dans chaque camp, pour un match de 2 fois 35 minutes.

Aidés de leur crosse, appelé hurley, les joueurs doivent marquer des points en plaçant une petite balle, le sliotar, dans le but adverse.

gaa-hurling-2012Source : betting.boylesports.com

Kilkenny v Galway - GAA Hurling All-Ireland Senior Championship FinalSource : www.gaa.ie

index.php

Source : www.gaa.ie

Le sliotar ne doit pas être ramassé du sol à la main. En revanche, une fois ramassé, il peut être envoyé à la main ou à la crosse, joué au pied ou gardé en main (pas plus de 4 pas) ou sur le bout de la crosse pour un solo-run (courir avec la balle en équilibre sur la crosse).

Il y a deux manières de gagner des points :

- En marquant dans le but ressemblant à celui du rugby, en forme de H : si la balle est envoyée sur la partie supérieur entre les deux poteaux, l’équipe marque 1 point ;

- En marquant dans le but ressemblant à une cage de foot avec un gardien : si la balle est envoyée dans la cage, l’équipe marque 3 points.

Le score affiche deux chiffres espacés par un espace, le premier correspond au nombre de but dans les cages et le deuxième le nombre de but entre les poteaux. Donc, si le score affiche 3-11 cela signifie que l’équipe a marqué 3 buts à 3 points et 11 buts à 1 points, soit 3×3+11 = 20 points.

      Le sport le plus dangereux ?

Le Hurling est réputé pour être un jeu très rapide, le sliotar frappé par une crosse peut atteindre 110 km/h voir 160 km/h ! Le pire, c’est qu’il n’existe aucune protection pour les gardiens de but, ni gants, ni grille de protection. Les gardiens de but se retrouvent donc à devoir attraper le sliotar à mains nus, ou à le renvoyer à l’aide du hurley vers une équipe déchainée arrivant en face… Ambiance garantie.  Et sur le terrain, bien qu’il soit interdit de plaquer un joueur, les mises à l’échec et les charges d’épaules (Body Check) sont courantes.

Les joueurs de Hurling en Irlande sont admirés pour leur cran (ou leur folie), mais cela peut couter cher. Des chercheurs ont étudié la dangerosité du Hurling en compétition nationale et sur 127 joueurs, 114 ont été blessés, soit 82 %. Les blessures relevées en match étaient 19 fois plus élevées que lors des entrainements. Les gardiens de but ne sont pas les plus touchés mais lorsque cela arrive, les blessures sont généralement plus graves : fractures oculaire, testicule broyé (Joe Quaid), perte d’un annulaire (Fitzgerald).

000670e2-642

Source : www.rte.ie

000671eb-642Source : www.rte.ie

Pour enrailler ces accidents et protéger les joueurs, l’Association Gaélique d’Athlétisme (GAA), qui réglemente le Hurling en Irlande, a introduit en 2009 des casques munis de grilles de protection du visage. Obligatoire seulement pour les moins de 21 ans, le port du casque l’est devenu pour tous en 2010. Certains résistent toutefois en criant haut et fort que la visibilité en est réduite et en viennent même à couper les grilles pour ne laisser que celles qui ne les gênent pas.

      La finale du All-Ireland senior Hurling Championship

Les compétitions de Hurling en Irlande sont organisées par l’Association Gaélique d’Athlétisme (GAA). La National Hurling Ligue est une compétition disputée entre les différents Comtés et se déroule de Novembre à Mars. Elle tient plus le rôle de préparation à la plus prestigieuse des compétitions de Hurling, le All-Ireland senior Hurling Championship, aussi connue sous le nom de Guinness Hurling Championship. Celle-ci se déroule de mai à septembre et oppose plusieurs équipes amateurs.

La compétition All-Ireland oppose 13 équipes. Lors des championnats provinciaux du Leinster et du Munster, deux équipes se qualifient pour les demi-finales. Les deux autres équipes de la demi-finales sont qualifiées lors de la compétition de repêchage.

Ce 9 Septembre 2012, il s’agissait donc de la finale, disputée entre les équipes de Galway et de Kilenny, au stade Croke Park à Dublin. Kilkenny est l’équipe favorite avec son record de 33 victoires du All-Ireland.

00065e50-642

_62784410_inpho_00627974(1)Source : www.bbc.co.uk

La finale entre Galway et Kilkenny se termine en match nul, avec un score de 2-13 pour Galway et 0-19 pour Kilkenny. Une égalité entre les deux équipes finalistes de la compétition nationale n’était pas arrivée depuis 1959 !

Un match « replay » fut ensuite joué le 30 Septembre 2012 afin de départager les équipes. Lors de ce match, c’est l’équipe de Kilkenny qui remporta la victoire, avec un score de 3-22 contre 3-11 pour Galway.

      Sources :

A propos de AuBoutDeLaRoute

Sophie, blogueuse voyage depuis 2013. Aime écrire et partager ses expériences, ses rencontres et ses coups de cœur. Privilégie les voyages nature et découverte, mêlant randonnée et autres sports outdoor, patrimoine et visite culturelle. Passionnée d'histoire et d'archéologie et accro aux pays nordiques et celtiques.
Avec mots-clefs , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Donnez nous votre avis :

  • WordPress
  • Facebook
  • Google Plus

Laissez-nous un commentaire