L’île d’Hovedøya

Voir la galerie photos

Jour 2, baignade dans le fjord d’Oslo

05 Juillet 2015

Après avoir passé une bonne partie de la journée à arpenter les musées d’Oslo, sur les traces des Vikings, aux musées historique et des bateaux vikings , et celles des explorateurs polaires, au musée du Fram , on souhaite profiter de cette belle fin d’après-midi ensoleillée pour se détendre sur une des îles du fjord d’Oslo et, si possible, piquer une petite tête rafraîchissante dans la mer. L’archipel ne compte pas moins de 40 îles et presqu’îles qui constituent un terrain rêvé pour la promenade et la baignade. Le fjord est peu profond et se réchauffe rapidement, offrant des températures en plein été entre 18°C à plus de 20°C après plusieurs jours de beau temps. Nous optons pour l’île d’Hovedøya , la plus proche, la plus « grande » et disposant de petites plages permettant de se baigner.

Le Fjord d'Oslo

Ferry pour HovedøyaForteresse d'Akershus

Les îles sont accessibles en ferries, par les lignes B2, B3 et B4 exploitées par Ruter, au départ de Pipervika , le port de plaisance d’Oslo situé face à l’Hôtel de ville . Les amplitudes horaires sont larges puisque les ferries naviguent jusqu’à 22h passées, il est donc possible de prévoir un pique-nique ou un barbecue sur les îles mais également de faire un circuit d’île en île. Parmi les autres îles populaires, on peut citer l’île de Langøyene, qui est particulièrement prisée pour ses grandes plages (dont une naturiste). et Gressholmen, Heggholmen et Rambergøya qui forment une seule île, connectées entre elles par de fines langues de terre.

Du port d’Oslo, on aperçoit déjà les îles et les presqu’îles boisées qui émergent de l’eau bleu. Pipervika est encadré sur la gauche par la forteresse d’Akershus où son amarrés quelques voiliers anciens à ses pieds, et sur la droite par le nouveau quartier d’Aker Brygge     constitué d’anciens entrepôts. À 18h45, départ pour Hovedøya . La traversée est très rapide, environ 5 minutes. Arrivés sur le quai, on découvre une queue monstrueuse de gens dans l’autre sens qui attendent d’embarquer pour retourner à Oslo. Nous sommes bien contents d’arriver en fin de journée, quand l’île se vide, cela doit être noir de monde autrement !

Hovedøya est l’île la plus populaire, elle abrite à la fois de belles forêts classées en réserve naturelle, de beaux coins de baignade, de petites plages et de criques, un port de plaisance et des vestiges culturels. Autant dire qu’on ne peut pas s’ennuyer ! Cet écrin de verdure à deux pas d’Oslo est agréable et très joli. Un sentiment de bien être et de tranquillité s’y dégage. Les gens y viennent se promener, se baigner, se détendre en pleine nature, passer une soirée autour d’un barbecue et de jeux d’extérieurs. Un snack est également ouvert en journée en haute saison.

Après avoir traversé la forêt en direction de l’ouest, on atteint une clairière puis une première plage où il y a encore pas mal de monde. En se dirigeant vers le nord, on trouve une nouvelle crique, une plage de sable    entourée de rochers avec seulement trois personnes. On s’y installe et c’est parti pour une baignade en mer en Norvège ! Le sable n’est pas si fin que ça, il est parsemé de cailloux et de coquillages coupants, cachés dans les algues. Il faut avancer à tâtons pour ne pas trébucher. La mer est parfaite et rafraîchissante. C’est un pur bonheur, dans ce petit coin de paradis. Au bout de la crique, une petite cabane de pêcheur rouge se détache sur la mer, illuminée par le soleil.

Plage d'Hovedøya Baignade à Hovedøya
Canon d'HovedøyaVue sur le fjord d'Oslo

Derrière nous, la forêt nous enveloppe de son écrin de verdure. En face, on aperçoit les rives de l’île de Lindøya et entre les deux îles, des petits bateaux à moteur, des barques et une étrange embarcation, un genre d’abri cubique posé sur une plateforme flottante, naviguent.

Après un moment de repos sur la plage , il est temps de repartir si l’on veut avoir le temps de trouver un restaurant en centre-ville. On se dirige vers le Nord de l’île, en traversant la forêt sur un petit sentier. Un panneau indique qu’on entre dans la réserve naturelle où la faune et la flore est protégée. Sur la pointe Nord de l’île, on trouve une batterie de canons  du 19e siècle en haut d’un promontoire qui offre un panorama sublime sur le fjord d’Oslo, ses îles et la ville, qui se découpe devant un soleil bas. Moment magique ! Ces canons furent installés sur l’île pour défendre la citadelle d’Arkeshus lui faisant face. Hovedøya servait également d’arsenal pour la forteresse, de lieu de stockage. Un des bâtiments, près de l’embarcadère, a d’ailleurs été restauré et est aujourd’hui utilisé comme galerie d’art. Sur le retour, on passe devant les ruines d’une église et d’un monastère cistercien des 14 et 15e siècles construit par des moines anglais, mais que nous n’aurons malheureusement pas le temps de voir.

Vue sur Lindøya

De retour à Pipervika , direction le quartier d’Aker Brygge  pour y trouver un restaurant. Il s’agit d’un nouveau quartier très animé, sympathique, moderne et vivant (ça veut dire que si vous n’aimez pas la foule, mieux vaut aller voir ailleurs…). Des bars, des restaurants, des boutiques et des appartements de luxe se sont installés dans les bâtiments de cet ancien chantier naval. L’allée principale qui fait face au port et à la forteresse d’Akershus est un des lieux privilégiés de promenade des citadins en été. Les bâtiments, aux matériaux et couleurs variés, les quais, les ponts et les canaux rendent l’architecture de ce quartier harmonieux. Les terrasses des restaurants et des bars sont bondées et il est difficile de faire un choix de restaurant, surtout quand on est quatre avec des goûts différents et qu’on doit essayer de ne pas se ruiner…

Au final, on choisira le Café Sorgenfri   sur la place Bryggetorget, à l’écart de la rue principale. Le restaurant propose de trés bons plats de poissons, pour nous ce sera en entrée une soupe de poissons / un tartare de saumon fumé et en plat du flétan / du saumon, accompagné d’une bonne bière fraîche, la Ringnes, une des marques les plus populaires en Norvège. Les plats sont excellents et le cadre, en terrasse, très agréable.

Aker BryggeAker Brygge
Plat de flétan au Café SorgenfriLe Palais Royal à l'extremité du Karl Johans Gate

Le retour à l’appartement  se fait en passant par le centre-ville, jusqu’à l’arrêt Tullinløkka où passent les lignes de tramway 17 et 18 desservant le quartier de Bislett. À 23h, la luminosité est encore très bonne et on s’étonne du monde dans les rues et aux terrasses de café en ce dimanche soir. Le trafic routier est lui toujours quasi inexistant et c’est agréable de se balader dans les rues dans ces conditions. On passe devant le théâtre national, qui borde le large jardin de Studenterlunden, avant de déboucher face à l’université, de style néoclassique. Le Karl Johans Gate  , l’avenue principale de la ville, reliant le Palais royal à la gare, est illuminé par les lampadaires et on y croisera uniquement un taxi !

Pour la petite histoire, Karl Johan (Charles XIV) n’est autre que Jean-Baptiste Bernadotte, le maréchal d’Empire de Napoléon Ier. Ce français très ambitieux est passé du rang de simple soldat au roi de Suède et de Norvège. En fait, Charles XIII de Suède n’ayant pas d’enfant, il apparaît nécessaire d’élire un nouveau prince héritier, Jean-Baptiste Bernadotte est donc désigné, sous le nom de Charles Jean (Karl Johan en norvégien) comme successeur en 1810. Il commence alors à diriger les affaires du pays, en rompant ses liens avec Napoléon Ier et en se rapprochant du tsar Russe Alexandre Ier. Il va ensuite rattacher la Norvège, qui était danoise depuis trois siècles, à la couronne Suédoise par le traité de Kiel en 1814. En 1818, à la mort de Charles XIII, il devient alors roi des royaumes unis de Suède et de Norvège, et depuis, ce sont ses descendants qui se succèdent sur le trône de Suède. Étonnant non ?!

C’est ainsi que se conclut notre visite d’Oslo. Sur deux jours ce fut dense mais vraiment intéressant. Il y a tellement à voir qu’on ne peut s’ennuyer et la ville est très agréable !

A propos de AuBoutDeLaRoute

Sophie, blogueuse voyage depuis 2013. Aime écrire et partager ses expériences, ses rencontres et ses coups de cœur. Privilégie les voyages nature et découverte, mêlant randonnée et autres sports outdoor, patrimoine et visite culturelle. Passionnée d'histoire et d'archéologie et accro aux pays nordiques et celtiques.
Avec mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Donnez nous votre avis :

  • WordPress
  • Facebook
  • Google Plus

Laissez-nous un commentaire