Jour 5, The Causeway Coast ou un voyage aux îles de Fer

mercredi 1er Mai

Première journée en Irlande du Nord et nous commençons par la magnifique Causeway Coast, une route emblématique longeant la côte et passant par le célèbre site de la Chaussée des Géants. Cette côte alterne entre de grandes plages de sable, des ports de pêche authentiques et de hautes falaises abruptes, avec en toile de fond le bleu intense virant au turquoise de l’Océan Atlantique. Les paysages y sont grandioses, et ce n’est pas pour rien que la région a été choisie pour tourner la série Game Of Thrones, notamment de nombreuses scènes se déroulant dans les îles de Fer, fief du peuple des Fer-nés.


Downhill Beach et Dunluce Castle ¤

Nous quittons Londonderry direction Magilligan, qui marque le début de la route côtière. Sur cette première portion s’enchainent plusieurs belles plages de sable fin, dont la plage de Magilligan à Downhill, longue de 10 km et très prisée par les surfeurs. La plage et ses dunes constituent une réserve naturelle de part la diversité de sa faune et sa flore. Nous y faisons une rapide halte, au niveau de Downhill Beach, car il s’agit d’un lieu de tournage d’une scène mythique de Game Of Thrones. C’est là que Melisandre d’Asshaï brûle les statues des sept dieux de Westeros, sur une plage de nuit avec en arrière plan le temple Mussenden, qui représente Dragonstone.

La meilleure vue sur cette plage se trouve d’ailleurs depuis le temple Mussenden, notamment au coucher du soleil. Ce temple a été construit pour être la réplique du temple de Vesta en Italie. Il fait partie de la propriété de Downhill, incluant une demeure, en ruine, et des jardins dominant l’océan et appartenant au National Trust. Etant fermé à l’heure de notre passage et n’ayant pas prévu cette visite, nous ne pourrons accéder au temple et bénéficier de la vue emblématique sur Downhill Beach.

Nous poursuivons sur la route en direction du Dunluce Castle. Cette forteresse en ruine date du 16e siècle et se dresse sur un promontoire rocheux étriqué, surplombant les vagues et l’océan. Occupé par les clans MacQuillan et MacDonnell, c’est en 1635 que le château connu une fin tragique ; lors d’une terrible tempête, tout un pan de la falaise sur laquelle étaient bâties les cuisines s’effondra et de nombreuses pertes furent déplorées. Le château fut alors abandonné, jugé trop dangereux. C’est d’ailleurs ce château qui fut utilisé dans Game Of Thrones pour représenter le château de Pyk de la maison des Greyjoy sur les îles de Fer.


La Chaussée des Géants

Une des grosses visites de la journée sera sans aucun doute la célèbre Chaussée des Géants. Comme de nombreux sites naturels en Irlande attirant une foule de touristes, tout est bien rôdé pour ne pas perdre le visiteur, rendre sa visite agréable et gérer le nombre important de visiteurs. Cela signifie parking payant, visitor centre (comprenant l’exposition et l’accès aux audio-guides et visites guidées), boutique mais également navette entre le visitor centre et la chaussée des géants. Cela plait ou non, cela rend le site en tout cas accessible au plus grand nombre. On oublie donc cette image d’Epinal où l’on pose seul face à la mer sur une colonne de basalte, la réalité est que si vous arrivez à faire cette photo, 10 personnes attendront derrière pour faire exactement la même. C’est malheureusement le cas de nombreux sites où plus rien n’est sauvage.

On ne peut toutefois se rendre en Irlande du Nord sans passer par la Chaussée des Géants. Il y a tant de légendes autour de ce phénomène géologique, je voulais absolument voir de mes yeux le chemin de pierres crée par le géant pour fuir Fionn (une histoire que ma fille adore) ! Ces colonnes basaltiques résultent en fait de coulées de lave sorties de la Terre il y a 60 millions d’années. Plusieurs circuits de petites balades ou randonnées sont proposées pour découvrir le site. Le chemin le plus direct (1,30 km) longe l’océan, passe quelques criques, et mène aux célèbres formations rocheuses, où les colonnes de basaltes s’imbriquent pour former un étrange dallage. D’autres circuits permettent de découvrir plus en détail la côte ou de grimper sur le chemin de crête de la falaise pour bénéficier de vues imprenables (vous pouvez même vous y rendre à pied sans vous garer au parking payant).


Le port de Ballintoy ¤

Nous poursuivons sur la Causeway Coast road, en nous émerveillant des magnifiques panoramas qui s’offrent à nous. C’est un fait, si on devait tous les immortaliser, on s’arrêterait toutes les cinq minutes ! Nous passons Portbradden, la route surplombe la grande plage de sable blanc de White Park Bay, offrant un saisissant contraste de couleurs entre le bleu de l’eau, les pentes herbeuses et le littoral blanc. Notre prochain arrêt se trouve juste après : le port de Ballintoy et sa plage, autre lieu de tournage de Game Of Thrones. Nous retournons d’ailleurs dans les îles de Fer car c’est là qu’ont été tournées deux scènes de la série.

Le lieu est d’ailleurs magnifique, une petite crique face à l’océan où de gros rochers noirs se détachent dans les vagues, une avancée rocheuse et escarpée dans l’océan et un petit port de pêche typique. Sur la plage de la crique a été tourné la scène où Euron Greyjoy est noyé pour devenir le nouveau roi des îles de Fer. Pour le coup, on se retrouve bien dans l’ambiance, avec une forte odeur de mer et de sel, dû notamment à une quantité impressionnante d’algues brunies sur la plage. Nous avons hésité à refaire le même baptême dans l’eau, mais il semblerait que nous n’ayons pas de Fer-nés dans l’équipe…

De l’autre côté, le petit port se présente simplement avec une avancée dans l’océan permettant de mettre à l’eau les petites embarcations par les pêcheurs et les plaisanciers locaux. C’est ici qu’a été tourné la scène du retour de Theon Greyjoy dans les îles de Fer après toute son enfance passée à Winterfell auprès de la famille Stark. Nous passons un petit moment à déambuler sur les rochers, le long du port et admirer le lieu. La roche, brune par endroit, blanche de l’autre contraste avec l’intensité du bleu de la mer. Une partie des rochers est d’ailleurs composée de colonnes de basalte, comme à la chaussée des géants.


Le pont de corde de Carrick-a-Rede

A seulement 5 minutes de route plus loin se trouve l’impressionnant site naturel de Carrick-a-Rede, payant et appartenant au National Trust. Il ne fait pas partie des lieux de tournage de Game Of Thrones mais semble tout indiqué pour être le fief des Fer-nés. Il s’agit d’un énorme rocher détaché de la terre auquel on accède par un pont de corde (mieux vaut ne pas avoir le vertige !). Depuis le parking, il faut compter 45 minutes aller-retour le long d’un chemin surplombant la falaise et l’océan. La balade offre des vues époustouflantes sur la côte, Sheep Island et Rathlin Island. A noter que le pont peut être fermé lors de vents importants.

Le premier pont de corde fut construit en 1755 par un pêcheur de saumon. Suspendue à 30 mètres au-dessus de l’océan, il permettait aux pêcheurs de se rendre sur l’île de Carrick-a-Rede, signifiant en gaélique « le rocher sur la route ». Le bloc rocheux fait en effet obstacle aux saumons remontant vers la rivière, c’est l’endroit idéal pour déposer des filets de pêche. L’île est le repère également de nombreuses espèces d’oiseaux : guillemots, mouettes et fulmars, et dans l’eau il n’est pas rare d’apercevoir des dauphins, des requins et des marsouins.


Les Dark Hedges ¤

Il est 17h30 quand nous finissons note balade à Carrick-a-Rede. Encore une journée bien remplie mais elle n’est pas finie. Avant de rejoindre notre nouveau logement à Ballycastle nous faisons un petit détour dans les terres pour voir le site des Dark Hedges, la célèbre allée de hêtres de Game Of Thrones représentant la route de Port Real. Ce qui est étonnant, comme beaucoup de lieux de tournage de GOT, c’est que le site est situé en pleine campagne, et malgré ça, le signe significatif qu’on se trouve bien au bon endroit est la multitude de gens sortant de nulle part au détour d’un virage et les bus touristiques garés en bordure de route.

Cette allée de hêtres fut plantée par la famille Stuart au 18e siècle afin d’impressionner les visiteurs qui se rendraient dans leur manoir géorgien Gracehill House. Elle est en effet très photogénique et doit être encore plus impressionnante par temps de brouillard, comme dans Game Of Thrones, lorsque Arya Stark , déguisée en garçon, s’échappe de Port Real à l’arrière d’une charrette pour rejoindre la Garde de Nuit…

Vous devriez aussi aimer :

Laisser un commentaire

Connexion en tant que Auboutdelaroute. Modifier votre profil. Se déconnecter ? Les champs obligatoires sont indiqués avec *