Islande, septembre 2013

L’Islande est accessible à seulement 3 heures 30 d’avion de Paris et pourtant, il s’agit d’une contrée réellement dépaysante, différente de ce qu’on a l’habitude de voir dans nos pays européens. Avec ses 320 000 habitants pour 103 000 km² (ce qui équivaut à la population de Nice sur un territoire comme le Grand Sud-Est regroupant Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Languedoc-Roussillon…), l’Islande est un des pays le moins densément peuplé au monde (3 habitants au km²). L’exode rural a accentué ce phénomène tant et si bien qu’à l’exception des deux seules agglomérations Reykjavik et Akureyri, le reste du territoire se désertifie.

À cela s’ajoute un territoire sauvage et naturel rappelant l’origine du monde sur lequel les Islandais ont réussi à bâtir une société prospère tout en maintenant un rapport privilégié avec la nature. Sa situation insulaire et volcanique en bordure du cercle polaire fait de l’Islande le paradis des géologues, des photographes et des amoureux de la nature. On ne revient pas indemne d’un voyage en Islande, sa découverte procure des sensations variées et intenses : l’impression d’être seul au monde et tout petit face à la rudesse des conditions climatiques et à la force de la nature sur cette terre qui bouge en permanence…

Site géothermique de Hverir

Lagune glaçiaire du Jökulsárlón

Chute d'eau de Skógafoss Désert de la piste d'Askja

Partis à 4, entre amis, notre séjour en Islande nous a conduits pendant 15 jours, pour un road trip de 2750 km, à la découverte des merveilles de l’île, du Sud au Nord, en passant par les Hautes Terres et les Fjords de l’Est, et nous laissa des souvenirs incroyables :

  • Des cascades grandioses et puissantes dignes d’un pays de géant ;
  • Des zones géothermiques aux couleurs fluorescentes allant du jaune au rouge, du vert au bleu turquoise et où l’on sent la terre en mouvement constant : solfatares, fumerolles, geysers ;
  • La conduite d’un 4×4 sur des pistes désertes traversant des champs de lave et des déserts de cendre évoquant un voyage sur la lune ;
  • Des bains dans des sources chaudes, des bains chauds, ou même dans le cratère d’un volcan par une température extérieure de 10°C, sous la pluie ou la neige ;
  • Une aurore boréale inattendue lors d’un moment détente dans un bain chaud ;
  • Une côte maritime sauvage où les falaises alternent avec des plages de sable noir ou des fjords profonds ;
  • L’observation de bancs de phoques se faisant dorer la pilule au soleil ou nageant entre les icebergs de lagunes glacières ;
  • Des randonnées mémorables nous transportant dans le monde du Seigneur des Anneaux : l’ascension des montagnes de rhyolite sous une tempête de neige, la découverte des terres du Mordor en fin de journée dans un champ de lave s’étendant à perte de vue où des cratères et des fumerolles dessinent le paysage, la nuit dans un refuge isolé perdu au milieu d’une vallée de steppe herbeuse encadrée de montagnes derrière lesquelles se cachent d’imposants glaciers, la vision d’un glacier immense émergeant de derrière une brume épaisse…
  • Une histoire riche, issue des traditions Vikings et de la mythologie scandinave, qui a façonné la société et la culture islandaise.

Pour vivre au jour le jour notre voyage en Islande :

Jour 1, le Blue Lagoon et Reykjavík by night

Jour 1, le Blue Lagoon et Reykjavík by night

Jour 2, le Cercle d’Or

Jour 2, le Cercle d'Or

Jour 3, la piste de Kjölur

Jour 3, la piste de Kjölur

Jour 4, la péninsule de Vatnsnes

Jour 4, la péninsule de Vatnsnes

Jour 5, au Sud de Skagafjörður

Jour 5, au Sud de Skagafjörður

Jour 5, la péninsule de Tröllaskagi

Jour 5, la péninsule de Tröllaskagi

Jour 6, Région volcanique de Mývatn

Jour 6, Région volcanique de Mývatn

Jour 7, Húsavík et les gorges de Jökulsárgljúfur

Jour 7, Húsavík et les gorges de Jökulsárgljúfur

Jour 8, la piste d’Askja

Jour 8, la piste d'Askja

Jour 9, les fjords de l’Est

Jour 9, les fjords de l’Est

Jour 10, la côte Sud-Est

Jour 10, la côte Sud-Est

Jour 11, le parc national du Skaftafell

Jour 11, le parc national du Skaftafell

Jour 12, Vík í Mýrdal et Dyrhólaey

Jour 12, Vík í Mýrdal et Dyrhólaey

Jour 12, Skógar et ses environs

Jour 12, Skógar et ses environs

Jour 13, Keldur et la piste de l’Hekla

Jour 13, Keldur et la piste de l'Hekla

Jour 13, Landmannalaugar – randonnée sur le Breinnisteinsalda

Jour 13, Landmannalaugar - randonnée sur le Breinnisteinsalda

Jour 14, Landmannalaugar – randonnée sur le Bláhnúkur

Jour 14, Landmannalaugar - randonnée sur le Bláhnúkur

Jour 14, le long de la Þjórsá

Jour 14, le long de la Þjórsá

Jour 15, Reykjavík

Jour 15, Reykjavík

Et pour aller plus loin :

Informations pratiques

Quel budget pour deux semaines en Islande ?

Quel budget pour deux semaines en Islande ?

Que savoir sur la conduite en Islande ?

pano_conduire_Islande

Histoire et archéologie

Au pays des sagas : le « miracle islandais »

Au pays des sagas : le « miracle islandais »

A propos de AuBoutDeLaRoute

Sophie, blogueuse voyage depuis 2013. Aime écrire et partager ses expériences, ses rencontres et ses coups de cœur. Privilégie les voyages nature et découverte, mêlant randonnée et autres sports outdoor, patrimoine et visite culturelle. Passionnée d'histoire et d'archéologie et accro aux pays nordiques et celtiques. Accompagnée d'Aymeric, qui veille au développement et au fonctionnement technique du site, elle souhaite ainsi vous donner envie de voyager.
Avec mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Donnez nous votre avis :

  • WordPress
  • Facebook
  • Google Plus