Lagrasse

Voir la galerie photos

Jour 1, Village de Lagrasse

9 Novembre 2013

Arrivée aux Jardins de Saint-Benoît, qui va être notre point d’étape de ce week-end en amoureux dans les Corbières, en début d’après-midi, après avoir passés une matinée très agréable à l’abbaye de Fontfroide. L’accueil est chaleureux,

on nous présente notre maisonnette, les différents services (spa et restaurant) et on nous explique le déroulement du séjour. Pour commencer, il est prévu une dégustation des vins des Corbières à 19h, dans le bar.

Vue sur Lagrasse depuis le "Pont Vieux"
Paysage des Corbières au dessus de LagrasseLes Halles

Il reste encore du temps avant la fin de la journée. Après avoir déposé les valises, direction le village médiévale de Lagrasse à seulement 15 minutes en voiture. Sur les rives de l’Orbieu, Lagrasse est l’un des plus beaux villages français. Les rues et les maisons médiévales du centre ancien entouré des vestiges de remparts sont reliées à l’abbaye Sainte-Marie située de l’autre côté de l’Orbieu et accessible par un superbe  pont en pierre. Ce village, niché dans un paysage typique des Corbières, entre vignes, pins et garrigue, a beaucoup de charme.

Le village de Lagrasse prend forme après la fondation de son abbaye, qui date du 8e siècle. Le bourg, qui était initialement placé de l’autre côté de l’Orbieu, à l’emplacement du cimetière actuel, se déplace sur la rive droite, probablement par manque de place. Le vieux village se construit progressivement à partir du 12e siècle mais de manière réfléchie : les rues traversent de bout en bout la cité, avec seulement quelques ruelles transversales ; la pente du terrain et leur pavage facilitent ainsi l’évacuation de l’eau. L’artisanat se développe, notamment l’activité drapière, c’est pourquoi les rez-de-chaussés étaient composés d’échoppes ou de caves et les habitations se trouvaient à l’étage.

Ruelle de Lagrasse Maison Lautier

Il est 16h30 quand on commence la visite de Lagrasse. On laisse nos pas nous porter dans ces ruelles étroites et on découvre de jolies maisons anciennes à pans de bois, dont la maison Lautier datant du 16e siècle. Sur la place, une grande  halle couverte du 14e siècle soutenue par dix piliers de pierre occupe l’espace central. Il s’agissait d’un centre commercial important jusqu’à la première guerre mondiale. Au Moyen-Âge, il accueillait le plus grand marché des Basses Corbières. Puis, le Pont Vieux (1303), remanié aux 17e et 19e siècles, en pierre et à dos d’âne, traverse l’Orbieu et donne accès à l’abbaye Sainte-Marie de Lagrasse . Il était initialement surmonté de deux tours.

La rive gauche de l’Orbieu offre de jolis panoramas sur le village, avec ses façades en pierre, avant d’atteindre la grande abbaye Sainte-Marie de Lagrasse. À l’origine monastère bénédictin, il est reconstruit en 779. La nouvelle abbaye reçoit la protection de Charlemagne, ce qui lui permet d’avoir un rayonnement important pendant les siècles qui suivirent grâce à d’importantes donations. Cette prospérité en fit une des abbayes les plus influentes du Sud de la France. Lors de la répression contre les Cathares, les abbés jouèrent les rôles de négociateurs et permirent d’établir la paix dans les villes de Carcassonne et Béziers.

Le "Pont Vieux"Abbaye de Lagrasse
L'Orbieu du "Pont Vieux" Vue sur Lagrasse de la rive gauche
La porte de l'eau et les rempartsTour de plaisance

L’abbaye de Lagrasse est divisée en deux lots depuis la Révolution Française : la partie la plus ancienne et la plus petite est administrée par le Conseil Général de l’Aude tandis que la plus grande partie est détenue par la communauté de chanoines réguliers de la Mère de Dieu. Deux visites différentes de l’abbaye sont donc possibles, comptez 4€ pour une seule entrée. Dans la partie dite « publique », vous visiterez le Palais Vieux et dans la partie dite « privée » le monastère (avec son cloître et l’église).

Il est déjà tard et nous ne souhaitons visiter ni l’une ni l’autre partie de l’abbaye afin de pouvoir profiter du Spa à l’hôtel avant la dégustation de vin. La route redescend sur la rive de l’Orbieu et un petit barrage permet de le traverser pour revenir dans le village. On distingue nettement ici les vestiges des remparts de l’ancienne cité médiévale, avec la Porte de l’Eau , la seule sortie de la cité côté Sud, et la Tour de plaisance . La rue longeant les remparts et la rive de l’Orbieu offre de jolis panoramas sur l’abbaye, notamment sur la Tour préromane dominant le jardin. Il s’agit d’un des éléments les plus anciens de toute l’abbaye. Édifiée au 10e siècle, elle possédait à l’origine trois étages. On rejoint ensuite la voiture en déambulant encore dans les ruelles du village, en passant devant l’église gothique Saint-Michel datant du 14e siècle.

17h30, il est temps de retourner à Saint Laurent de la Cabrerisse et à notre hôtel, aux Jardins de Saint-Benoît, pour profiter des joies du Spa. En dehors des soins, l’accès au Spa est illimité, celui-ci comprend une grande piscine intérieure chauffée, un bain à remous, un hammam et un sauna (à l’époque, il était en maintenance). Quelques bains de soleil sont disposés autour de la piscine et permettent de prolonger la détente, voir de piquer une petite sieste.

Puis, à 19h, la dégustation de vins nous attend dans le bar de l’hôtel. C’est un vigneron du coin qui nous présente, ainsi qu’à trois autres couples, les spécificités des vins des Corbières et les différentes techniques de vinification. L’ambiance est chaleureuse, et notre vigneron est plein d’humour tout en étant pédagogue. Pour des novices comme nous, nous avons beaucoup aimé cette dégustation, autant pour se qu’on y apprend que pour se qu’on y boit ! En tout cas, cela nous a mis en appétit et ne tardons pas à filer au restaurant pour notre dîner, agréable et bon, lui aussi. L’offre de séjour comprend le dîner au restaurant, entrée – plat – dessert avec accord mets et vin. Toutefois, pour cette formule, la carte était limitée à quelques choix, le reste étant en supplément.

Piscine intérieure

Dégustation de vins dans le barSources : DG Hotels

A propos de AuBoutDeLaRoute

Sophie, blogueuse voyage depuis 2013. Aime écrire et partager ses expériences, ses rencontres et ses coups de cœur. Privilégie les voyages nature et découverte, mêlant randonnée et autres sports outdoor, patrimoine et visite culturelle. Passionnée d'histoire et d'archéologie et accro aux pays nordiques et celtiques.
Avec mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Donnez nous votre avis :

  • WordPress
  • Facebook
  • Google Plus

Laissez-nous un commentaire