Killarney

Voir la galerie photos

Jour 4, Killarney National Park

9 Septembre 2012

Après un Irish Breakfast succulent au Ard Ri House (œufs brouillés, tomates et bacon), le départ pour Killarney, dans le comté de Kerry au Sud de l’Irlande, se fait sous un ciel chargé bien gris. Cette ville ne manque pas d’atouts, porte d’entrée du parc national de Killarney qui ravira tous les randonneurs et centre-ville animé par ses pubs. Le trajet en voiture est long (un peu moins de 2h) et ne présente pas beaucoup d’intérêt, il y a du monde sur la route nationale de Mitchelstown à Killarney ce matin-là.

Accueil très chaleureux dans le nouveau Bed & Breakfast à Killarney, au Ross Castle Lodge , où le propriétaire explique, à l’aide de cartes, les ballades à faire dans le parc national à deux pas d’ici. Après avoir revêtu l’équipement adéquate pour supporter une journée sous la pluie, direction le parc national, au bout de la Ross Road. Ne soyez pas effrayé par une journée de pluie à l’irlandaise, avec un bon équipement (chaussures imperméabilisées, imperméable, pantalon de pluie, et protection de sac à dos), il est possible de passer plusieurs heures dehors sans être trempé !

Arbre feerique
Ross CastleRoss Castle & Lough Leane

À l’Ouest de la ville de Killarney s’étend un paysage montagneux et accidenté. Aux pieds de cette chaine de montagne baptisée les Macgillycuddy’s Reeks, s’étendent lacs et forêts et constituent un écrin naturel au sein du parc national de Killarney. C’est le lieu propice aux belles randonnées : la diversité des lieux à découvrir, en zone de montagne ou sur terrain plat en forêt et au bord des lacs, ainsi que les nombreux sentiers fléchés permettent, selon le temps et l’envie, de réaliser de courtes balades ou de grandes randonnées, de quelques heures à la journée entière et de tous niveaux…

Malheureusement la météo était capricieuse ce jour-là et la découverte de la presqu’île de Ross Island se fait sous une pluie bruineuse alternée avec de courtes averses qui ne permettront pas d’avoir une vue dégagée. Cette presqu’île est un ancien site d’exploitation du cuivre couverte d’une forêt plutôt dense et borde le lac Lough Leane (lower lake), le plus bas des trois lacs composant le parc national. Elle abrite le Ross Castle , avec son donjon médiéval fortifié et ses remparts dominant le lac. Il ne se visite que sur visite guidée (40 minutes) et l’entrée coûte 4€. Nous en ferons seulement le tour, sans y entrer, préférant nous dégourdir les jambes sur les nombreux chemins de Ross Island.

Derrière le château, plusieurs sentiers s’enfoncent dans les bois. De petits étangs ou marécages bordent les sentiers et étrangement, le terrain n’est pas vraiment plat, de nombreuses petites buttes dessinent le paysage çà et là. Il est impressionnant de voir l’épaisseur de la mousse, qui est omniprésente sur les troncs d’arbres ou sur les rochers La forêt est dense et s’étend sur toute la surface de Ross Island. Malgré le temps maussade et pluvieux, les sous-bois sont lumineux et le vert des feuillages est éclatant. On s’attend à chaque instant à croiser un elfe des bois ou un lutin derrière les feuillages denses…

Au loin, sur la pente d’une petite butte où foisonnent arbres, mousses et tapis de feuilles, apparaît une petite fenêtre nichée dans un mur en pierre. Cela ressemble étrangement à une maison de hobbit ! Après avoir bravé une entendue d’eau gadoueuse, il s’avère qu’il s’agit juste d’une petite grotte, sûrement fermée par un mur (et avec une petite porte tout de même) pour protéger d’un éventuel effondrement. Le tableau n’en est pas moins charmant et insolite !

À chaque intersection, des panneaux indiquent les directions ainsi que la distance restante jusqu’au point de vue ou au site remarquable. Le temps aura au moins eu le mérite de faire fuir les touristes et les marcheurs, de sorte que la tranquillité et la beauté du lieu peuvent être appréciées à leur juste valeur. À l’extrémité de Ross Island, Governor’s rock est un point de vue qui doit être splendide par beau temps puisqu’il donne sur le lac Lough Leane derrière lequel se détache la chaîne de montagnes des Macgillycuddy’s Reeks. De petites barques de voyageurs ou de pêcheurs se détachent ici et là sur la surface paisible du lac. Ce temps donne une touche de féerie au paysage, avec ces îlots qui se dessinent derrière la brume, ces montagnes dont l’ombre est perceptible derrière les nuages et ces arbres centenaires aux allures mystérieuses.

Epaisseur de mousse sur les troncMaison de HobbitVue sur les Macgillycuddy s Reeks
Mines TrayLibrary Point way

La balade continue par le chemin de Mines Tray  qui conduit sur les traces des anciens sites miniers. En effet, les entrailles de la terre de Ross Island abritent d’anciennes mines de cuivre datant de l’Âge du Bronze qui auraient fourni le premier métal utilisé en Irlandee il y a plus de 4000 ans. Il n’est donc pas rare de tomber sur un trou béant en haut d’une butte. À causes d’inondations et d’effondrements, les mines ont été fermées au public et renflouées. La présence du cuivre est rappelée à plusieurs endroits autour de Mines Tray, donnant ainsi une palette de couleur magnifique oscillant entre l’orangé des roches ou du sable et un dégradé du brun au vert de la végétation et de l’eau.

La balade se termine par un petit aller-retour sur le chemin de Library Point , qui tient son nom des formations rocheuses qu’on y trouve. Ce chemin, délaissé par les marcheurs et les joggeurs à cause de nombreuses flaques d’eau, nous permettra d’apercevoir de près une loutre faisant son petit bonhomme de chemin entre deux étangs. Il amène à la pointe de la péninsule d’où peut être aperçu, entre les feuillages car il n’existe pas de point de vue, l’île d’Innisfallen. Cette île est accessible en bateau de Ross Castle et permet de découvrir les ruines d’une abbaye.

Parc de Muckross House panoramique

Retour au Bed & Breakfast pour récupérer la voiture et direction la partie la plus touristique du parc national, au bord de Muckross Lake, qui correspond au Middle Lake, à Muckross House et ses jardins. Changement de décor, une foule de visiteurs a envahi les lieux du 2e site le plus visité d’Irlande.

Après une petite pause Tea Time, la visite (l’accès aux jardins est gratuit) commence par un petit tour du magnifique manoir de Muckross House , de style victorien. Cette maison de maître du 19e siècle fait face au magnifique et paisible lac de Muckross Lake. Encore une fois, nous préférons ne pas le visiter pour nous concentrer sur les espaces extérieurs.

Autour, on découvre un immense parc paysager avec des jardins de styles différents, du fleuri au bassin japonais en passant par des arbres exotiques. La vue sur les montagnes, au bout d’une magnifique étendue de pelouse verdoyante se terminant par une petite plage de sable plongeant dans le lac, est magnifique. Parmi les types de jardins, on retrouve un jardin fleuri à la française, un jardin boisé présentant une variété impressionnante de plantes, d’arbustes et d’arbres, et un jardin de détente sur de la pelouse, ombragée par quelques hauts arbres.

Muckross HouseJardin de Muckross House
Plage de Muckross House panoramique
Torc WaterfallPoint de vue sur les lacs

L’après-midi s’achève et le temps manque pour aller visiter la Muckross Friary , l’abbaye du site. Les ruines de cet ancien monastère franciscain sont visibles à l’extrémité Nord-Est du parc. Vous pourrez y découvrir le cloître, l’unique tour  carrée franciscaine du pays et les vestiges des bâtiments de la vie monacale…

Il est également trop tard pour faire la randonnée jusqu’à la chute  d’eau Torc Waterfall . Mais qu’importe, une visite express en voiture est possible. Du parking, cette jolie cascade, d’une hauteur de 18 mètres et entourée de verdure, est accessible en à peine 15 minutes de marche en longeant le cours de la rivière. Située au pieds de la montagne Torc Mountain, une des plus grandes montagnes du parc national, cette balade conduit au cœur d’une forêt boisée. Des marches (173 au total) continuent à flanc de montagne et donnent accès à un chemin de randonnée amenant au sommet d’où l’on a, paraît-il, une incroyable vue sur les environs. Pour les moins sportifs, il suffit de grimper en haut des marches pour avoir un petit point de vue, encore ennuagé.

La journée se termine dans le centre-ville de Killarney, encore très animé grâce à ses nombreux pubs et à ces commerces ouverts jusqu’à tard dans la soirée. Malgré ses nombreux pubs et restaurants, il est impossible de trouver un établissement retransmettant le match d’Hurling opposant Kilkenny à Galway. Quelle déception, cela aurait été sympa de découvrir ce sport avec de vrais supporteurs Irlandais… Au lieu de ça, les pubs diffusent tous le tournoi Américain de golf. Une bonne pinte de Guinness autour de tapas à la mode Irlandaise au Laurels Pub  auront au moins le mérite de bien conclure cette journée.

A propos de AuBoutDeLaRoute

Sophie, blogueuse voyage depuis 2013. Aime écrire et partager ses expériences, ses rencontres et ses coups de cœur. Privilégie les voyages nature et découverte, mêlant randonnée et autres sports outdoor, patrimoine et visite culturelle. Passionnée d'histoire et d'archéologie et accro aux pays nordiques et celtiques.
Avec mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Donnez nous votre avis :

  • WordPress
  • Facebook
  • Google Plus

2 réactions à Killarney

  1. Chloé a écrit:

    Je pense que j’aurais adoré :D

Laissez-nous un commentaire