La Péninsule d’Iveragh

Voir la galerie photos

Jour 5, The Ring Of Kerry

10 Septembre 2012

Nouvelle journée morne et pluvieuse. Décidément le comté de Kerry méritera un nouveau voyage sous un ciel plus propice. Direction le Ring Of Kerry où une longue balade en voiture autour de la grande péninsule d’Iveragh permettra de découvrir certains des plus beaux paysages d’Irlande. La route grimpe dans les montagnes surplombant les lacs du parc national de Killarney. Le paysage change, les bois laissent place aux tourbières,

dégageant ainsi la vue mais malheureusement la pluie tombe à flot et les nuages bas empêchent d’admirer le panorama du Ladies view . Le passage au col de Moll’s Gap n’arrangera pas la situation. Un petit lac et des moutons paissant au bord de la route se découvrent en haut du col, derrière les nuages. La route redescend ensuite sous les nuages et sur les premiers villages de la côte escarpée de la péninsule d’Iveragh.

Ladies View

Après le petit village de Sneem, une toute petite route à sens unique sur la droite mène à Staigue Fort , un fort circulaire comprenant une seule enceinte et une magnifique vue sur la côte… Des renfoncements sur le côté de la route permettent de croiser les quelques voitures de sens inverse. Les forts circulaires sont nombreux en Irlande et de tailles variables. Certains datant de l’âge de fer ou du Moyen Âge, ils auraient servis d’habitation fortifiée pour les populations locales. Staigue Fort se situe dans un pâturage privé pour moutons. Ceux-ci se révèlent craintifs et difficilement approchables. Une petite boite prés du portail reçoit les donations pour le propriétaire du champ.

Staigue-Fort H
Vue de Staigue Fort Moutons à Staigue Fort
Port de Lamb s Head

La route continue ensuite le long de la péninsule vers Caherdaniel. À l’entrée du village, une petite route en épingle appelée Lamb’s Head est magnifique, avec une épaisse couverture de bruyère parsemée de rochers d’un côté et une lagune peuplée d’oiseaux en contrebas. Elle donne une vue plongeante sur la plage de Derrynane Beach et ses petits ilots dans la mer. Une maison en forme de bateau nargue la baie de son promontoire. Au bout de cette route, un petit renfoncement au calme de la houle permet aux pêcheurs de partir en mer grâce à un petit quai aménagé.

Maison en forme de bateau Lamb s Head (2)

De retour sur la route principale, et après avoir fait le tour de la baie, une bifurcation mène à Derrynane House et la plage. Cette maison, qui peut être visitée, était la demeure d’enfance de Daniel O’Connel dit « le libérateur », homme politique Irlandais du 19e siècle appartenant à la franc-maçonnerie et ayant obtenu l’émancipation des catholiques d’Irlande.

Une promenade sur la plage s’impose puisqu’une accalmie le permet et les éclaircies donnent des couleurs magnifiques au paysage. Cette plage de sable blanc est toutefois bien singulière avec ses gros rochers noirs émergeant du sable et ses petites dunes sur lesquelles poussent des tapis d’herbe verte moelleux à souhait. Elle est, paraît-il, un haut lieu de la planche à voile…

Derrynane Beach

Située dans un parc national de 120 hectares, la plage de Derrynane est le lieu idéal pour de longues balades en bord de mer, pour la baignade (l’été la baignade est surveillée) et les sports aquatiques. Attention toutefois aux rochers qui sont très lisses et donc très glissants, cela nous vaudra une belle frayeur après une belle glissade et un appareil photo qui ne fonctionne plus… Heureusement, après quelques pleurs, l’homme de la situation a pu réparer l’objet indispensable à ce voyage. On a risqué le drame !

À l’autre bout de la plage, à l’opposé de Lamb’s Head, se trouve Abbey Island , accessible par marée basse. Il s’y cache un cimetière marin construit autour des ruines d’une ancienne abbaye datant du 6e siècle et fondée par St Finnan. Le site domine la mer et la plus belle plage d’Irlande. Seules les ruines de l’ancienne église, dans lesquelles des tombes comblent l’espace, subsistent. De plus, toutes les croix et les pierres tombales sont tournées vers la mer, certaines sont anciennes et d’autres récentes avec des noms typiquement irlandais ( O’Connell, O’Sullivan, Grady…)

Crique d Abbey Island
Dune de Derrynane Beach Cimetiere d Abbey Island

Sur les hauteurs de CaherdanielZone gaelique sur le Skellig Ring

La route du Ring Of Kerry continue ensuite vers le nord en s’élevant au dessus de Derrynane, passant par le col de Coomakesta Pass puis dominant la baie de Ballinskelligs Bay, offrant ainsi un panorama typique des côtes Irlandaises : un paysage vallonné recouvert d’une grande étendue verdoyante s’élançant dans la mer, entrecoupée par des récifs et des criques rocheuses… La route redescend ensuite vers Waterville, une petite station balnéaire connue pour avoir été le lieu de villégiature de Charlie Chaplin. La ville ne présente pas beaucoup d’intérêt, si ce n’est pour faire une étape puisqu’on y trouve de nombreux restaurants, pubs et hébergements. Une promenade le long des plages de sable ou sur les bords du lac Lough Currane permettrait toutefois de découvrir une nature sauvage. Malheureusement, pris par le temps, cette étape sera écartée du parcours.

Passé Waterville, une bifurcation quitte le circuit du Ring Of Kerry pour le Skellig Ring, une route beaucoup plus sauvage surplombant la côte. À partir de Ballinskelligs, les panneaux sont indiqués en gaélique. La route serpente entre plateau, baie ( St Finan’s Bay ) et montagne où il est possible d’admirer un magnifique panorama sur les alentours, au col du mont Glavenagh .

Panorama au col du mont Glavenagh

La route descend ensuite sur Portmagee , un petit port de pêche très joli avec ses façades colorées. Un pont donne accès à Valentia Island mais à part ça il n’y a pas grand-chose à voir. Il s’agit toutefois du point de départ (au quai de Portmagee ou au Skellig Experience sur Valentia Island) pour la traversée vers les Skellig Island.

Après une petite balade le long des quais, de la rue principale, et la visite de quelques artisans locaux, un arrêt déjeuner s’impose. Le Fisherman’s bar est déserté par les touristes et permet de s’immerger un peu dans la vie locale. Il est à peine 17h que déjà deux Irlandais, probablement des pécheurs, n’en sont vraisemblablement pas à leur première pinte de Guinness. D’autres pécheurs fraichement débarqués viendront les rejoindre plus tard, encore en tenues de travail. Leur discussion, plutôt énergique et entrecoupée de rots, se fait en gaélique tant et si bien qu’il est impossible de comprendre quoi que ce soit… Des regards sont quelquefois lancés dans notre direction, mais aucun rapprochement n’aura lieu ce jour-là avec les Irlandais… Fidèles au guide vert, le déjeuner / goûter se composera de sandwichs au crabe et aux crevettes, accompagnés de salade et d’une tasse de thé (journée froide et pluvieuse, besoin de se réchauffer)…

St Finan s Bay Portmagee
Cahergall Fort exterieur Cahergall Fort interieur_3

Après cette amusante pause, direction Cahersiveen où un pont permet de traverser le bras de mer pour accéder à la péninsule de l’autre côté, à Kimego West. La fin d’après-midi s’achève et il n’y a plus aucun touriste sur les routes. Cela permet de découvrir pleinement les deux derniers forts circulaires de la journée.

Le premier, Cahergal Fort , est visible de la route. Son nom vient du gaélique Chathair Gheal, qui signifie « the Bright Stone Fort », et aurait été construit en 600 après J.C. L’accès est libre et il est désert. Ce fort en pierres sèches a magnifiquement été restauré et sans mortier, comme à l’origine. Il est beaucoup plus imposant que le 1e visité de par son diamètre et son épaisseur. Il est constitué de 4 terrasses, accessibles par des escaliers dans les parois du mur, le plus haut niveau constituant le toit du fort, comme un chemin de ronde qui devait à l’origine être protégé par une palissade en bois. Au centre du fort se dressent les fondations d’un bâtiment circulaire, qui devait probablement être prolongées par des murs et un toit en bois. Le soleil rasant pointant derrière les nuages noirs donne un aspect mystérieux à ce fort. D’en haut, la vue sur la côte Irlandaise est magnifique et on peut apercevoir les ruines de Ballycarbery Castle  un peu plus loin.

Cahergall Fort interieur_2 Vue sur Ballycarbery Castle de Cahergall Fort

Leacanabuaile Fort sera sans aucun doute la plus belle découverte de la journée, en cette fin de journée, un site en pleine nature entouré de mouton et désert… Caché derrière une petite butte un peu plus loin, son accès se fait par un chemin menant chez les agriculteurs du coin. Le fort se situe, encore une fois, dans un pâturage de moutons. Son aspect sauvage contraste avec le fort précédent, récemment rénové. Plusieurs ruines de fondations de mur sont visibles à l’intérieur même de l’enceinte du fort et devaient probablement être complétées par des murs en bois et un toit de chaume. Des souterrains ont également été trouvés, donnant sur des chambres construites dans la paroi du mur d’enceinte. Il y en aurait même un que le relierait à Cahergal Fort et à  Ballycarbery Castle . La végétation a envahi littéralement les lieux, ce qui lui donne encore plus de charme.

Un dernier petit arrêt sur la route est réalisé au pied d’un château en ruine, Ballycarbery Castle , dont l’aspect est plutôt sinistre en cette fin de journée. Situé sur une propriété bien privée cette fois-ci, il n’est pas possible de s’en approcher plus.

Le retour de Cahersiveen jusqu’à Killarney se fait de nuit après une journée bien remplie et des souvenirs plein la tête. Le tour de la péninsule d’Iveragh par le Ring Of Kerry et le Skellig Ring aura pris un peu plus de 5h de voiture pour 242 km. Le retour se fait à point nommé car la route de Cahersiveen à Killorglin offre un coucher de soleil magnifique sur la baie de Dingle.

Un arrêt à Killorglin sur la route, au pub Kerry’s Vintage Inn , pour diner marquera la seule sortie d’une soirée plutôt tranquille. Dans ce pub très sympathique à la décoration accrocheuse et foisonnant de détails, on y découvre des plats typiques et populaires comme l’Irish Stew et l’Irish Soup.

Leacanabhaile Fort interieur_1Leacanabhaile Fort interieur_2Vue de Leacanabhaile Fort

A propos de AuBoutDeLaRoute

Sophie, blogueuse voyage depuis 2013. Aime écrire et partager ses expériences, ses rencontres et ses coups de cœur. Privilégie les voyages nature et découverte, mêlant randonnée et autres sports outdoor, patrimoine et visite culturelle. Passionnée d'histoire et d'archéologie et accro aux pays nordiques et celtiques.
Avec mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Donnez nous votre avis :

  • WordPress
  • Facebook
  • Google Plus

Laissez-nous un commentaire